Présentation des participants

ALFAYE VILLA Silvia, Docteur, Université de Saragosse

A soutenu une thèse sur les sanctuaires et les rituels en Espagne Celtique, les pratiques rituelles sont au cœur de ses problématiques de recherche et permettront une fructueuse collaboration.

ANWAR Nasrine, Doctorante, Université de Montpellier / UMR 5140

Inscrite en thèse sur l’artisanat en Gaule méridionale, elle a travaillé en master sur le petit mobilier (notamment métallique) d’ensembles du site de Pech Maho (Sigean, Aude) sur lequel elle est responsable de secteur, dans le cadre de la fouille programmée dirigée par Eric Gailledrat.

ARCELIN Patrice, Directeur de Recherche, CNRS, UMR 6573

Spécialiste de la protohistoire provençale, il a dirigé de nombreuses fouilles programmées et plusieurs projets de recherche, et publié de nombreux articles concernant les pratiques rituelles protohistoriques.

BATAILLE Gérard, Docteur, INRAP – Direction scientifique et technique / UMR 5594

Spécialiste du mobilier métallique laténien en contexte cultuel, étudié dans le cadre d’une thèse de doctorat, ses recherches portent sur les pratiques rituelles du monde celtique.

BATS Michel, Directeur de Recherche (à la retraite), CNRS, UMR 5140

Spécialiste des contacts entre Grecs et Gaulois, il a dirigé plusieurs fouilles programmées en France et en Italie, ainsi que de nombreux projets de recherche, il est responsable du projet de publication du sanctuaire de l’Acapte (Giens, Var) et des travaux menés sur la colonie massaliète d’Olbia (Hyères, Var).

BELARTE Carme, Chercheur, ICAC (Institut Catalan d’Archéologie Classique) / ICREA

Spécialiste de l’habitat et des contextes domestiques, responsable de plusieurs opérations de fouilles archéologiques en Espagne et en France, ses recherches actuelles portent sur la formation des sociétés complexes et le développement des hiérarchies sociales.

BERNARD Loup, Maître de Conférence, Université de Strasbourg / UMR 7044

Jeune enseignant-chercheur travaillant sur les Celtes en Gaule méditerranéenne et en Allemagne, responsable de plusieurs opérations de fouille en Provence et en Allemagne ; il connaît aussi bien les sociétés protohistoriques méditerranéennes que continentales.

BEYLIER Alex, Doctorant, Université de Provence / UMR 6573

Termine une thèse sur la guerre au Premier âge du Fer, qui l’a amené à bien connaître le mobilier métallique de cette période ; participe à plusieurs chantiers de fouille programmée en tant que responsable de secteur (dont Pech Maho).

BOISSINOT Philippe, Maître de Conférence, EHESS Toulouse / UMR 5608

Spécialiste des questions identitaires et des dynamiques des sociétés protohistoriques, responsable de l’étude du site de Roquepertuse (Velaux, Bouches-du-Rhône), ses recherches portent sur l’acculturation et le multiculturalisme.

BONET ROSADO Helena, Directrice du Musée de Préhistoire de Valence

Impliquée dans plusieurs projets de recherche nationaux et internationaux, elle a dirigé les fouilles archéologiques de plusieurs sites protohistoriques et s’intéresse à tous les aspects des sociétés ibériques, y compris les pratiques rituelles.

CHAUSSERIE-LAPREE Jean, Conservateur en chef du patrimoine de la ville de Martigues

Archéologue travaillant sur toute la zone de l’étang de Berre, spécialiste de l’organisation des habitats protohistoriques, responsable de plusieurs opérations de fouille programmées et préventives, il a publié de nombreux articles dont certains concernent directement la problématique du projet.

CIESILSKI Elsa, étudiante, deuxième année de Master, Université Montpellier III

Formée à l’anthropologie physique, associée à l’étude des restes humains du dépôt d’armes et de têtes coupées en cours de dégagement sur le site du Cailar (Gard).

CODINA I FALGAS Ferran, Archéologue, Musée d’Archéologie de Catalogne-Ullastret

Archéologue appartenant à l’équipe de recherche du site protohistorique d’Ullastret en Catalogne où un ensemble d’armes et de têtes coupées a été fouillé il y a quelques années.

CURE Anne-Marie, Doctorante, allocataire de recherche, Université de Montpellier / UMR 5140

Allocataire de recherche inscrite en thèse sur les céramiques de cuisine tournées et les pratiques alimentaires en Gaule méditerranéenne, sa participation à plusieurs chantiers de fouilles (Pech Maho, Lattes) l’ont amenée à se spécialiser en céramologie.

DE CHAZELLES Claire-Anne, Chargée de Recherche, CNRS, UMR 5140

Spécialiste des techniques de constructions dans l’habitat protohistorique, responsable de l’étude du site de Montlaurès (Aude), ses recherches portant sur les unités domestiques incluent l’identification de possibles dépôts de fondation.

DE PRADO Gabriel, Archéologue-conservateur, Musée d’Archéologie de Catalogne-Ullastret

Archéologue appartenant à l’équipe de recherche du site protohistorique d’Ullastret en Catalogne où un ensemble d’armes et de têtes coupées a été fouillé il y a quelques années.

DEAL Carine, Attachée de conservation du patrimoine, Conseil Général des Hautes-Alpes

Archéologue territorial en charge de la gestion du patrimoine du département des Hautes Alpes, impliquée dans l’étude du sanctuaire d’Aristée (Giens, Var).

DEMIERRE Matthieu, Doctorant, Université de Lyon 2 / assistant à l’Université de Lausanne

Responsable de l’étude et de la fouille programmée de la grotte du Rajal del Gorp (Millau, Aveyron), spécialiste du mobilier métallique de l’Europe continentale, il fait également partie de l’équipe de fouille du site de Corent (Puy-de-Dôme), sous la direction de Mathieu Poux, où un important sanctuaire laténien a été étudié.

DIETLER Michaël, Professeur (département d’anthropologie), Université de Chicago

Ethnologue ayant travaillé sur les pratiques de commensalité en Afrique, ses recherches l’ont amené à travailler sur le vin dans l’Europe de l’âge du Fer ; impliqué aujourd’hui dans les fouilles archéologiques de Lattes (Hérault), il s’intéresse à tous les aspects des sociétés protohistoriques méditerranéennes et plus particulièrement aux échanges culturels.

DUDAY Henri, Directeur de Recherche, CNRS, UMR 5199

Spécialiste de l’anthropologie physique, a joué un rôle de pionnier en archéologie funéraire en mettant l’étude anthropologique au cœur de la problématique, il a aussi étudié  de nombreux restes humains en contextes non funéraires en Europe continentale et méditerranéenne, il est responsable depuis 2003 de l’étude des restes de têtes coupées découverts au Cailar (Gard).

ESPOSITO Arianna, Maître de Conférence, Université de Bourgogne, UMR 5594

Après une thèse sur des problématiques de territoires et d’identité en Italie du sud dans la dynamique des contacts Grecs-Indigènes, elle est impliquée dans plusieurs missions de recherche en France et en Italie du Sud.

GAILLEDRAT Eric, Chargé de Recherche, CNRS, UMR 5140

Spécialiste des sociétés protohistoriques de Méditerranée nord-occidentale et plus particulièrement des Ibères, céramologue, il est responsable des fouilles programmées de l’oppidum de Pech Maho (Sigean, Aude) qui ont permis la reprise de l’étude d’un quartier monumental à vocation vraisemblablement cultuelle et qui ont mis en évidence une série de pratiques rituelles s’étant déroulé après la destruction de l’habitat.

GARDEISEN Armelle, Ingénieur de Recherche, CNRS, UMR 5140

Archéozoologue impliquée dans l’étude des sites de Pech Maho et du Cailar, ainsi que d’autres habitats protohistoriques méditerranéens (Lattes, Montlaurès), elle développe des approches taphonomiques indispensables dans le cadre de l’analyse des pratiques rituelles.

GIRARD Benjamin, Docteur, UMR 5140 / UMR 6573

A soutenu une thèse sur le mobilier métallique de l’âge du Fer en Provence (VIe-Ier s. av. J.-C.), maîtrise les typologies continentales et méditerranéennes, responsable de l’étude du mobilier métallique du dépôt d’armes et de têtes coupées du Cailar (Gard) ainsi que d’autres ensembles métalliques de Provence et Languedoc (Entremont, Roquepertuse, etc).

GOLOSETTI Raphaël, Docteur, UMR 6573

A soutenu une thèse sur les espaces sacrés en Provence durant la Protohistoire et l’Antiquité, ses problématiques sont en prises directes avec celles de notre projet sur l’évolution des pratiques rituelles des sociétés protohistoriques, il a également des responsabilités dans plusieurs chantiers de fouille en Provence.

GRUAT Philippe, Responsable du Centre Archéologique départemental de l’Aveyron, associé à l’UMR 5140

Spécialiste de la protohistoire de l’Aveyron, responsable de plusieurs opérations de fouilles programmées, ses recherches récentes portent notamment sur les stèles et la statuaire protohistoriques de l’âge du Bronze à l’âge du Fer, sur lesquelles il a publié plusieurs articles.

LEDRÔLE Sophie, Doctorante, UMR 6573

Prépare une thèse sur l’architecture domestique en Provence et a travaillé à l’informatisation de notices sur des unités domestiques pour plusieurs sites de Gaule méditerranéenne, ce qui l’a amené à bien connaître la documentation relative à l’habitat des sociétés protohistoriques.

LENORZER Sandrine, Docteur en anthropologie, UMR 5199

Docteur en anthropologie biologique de l’université de Bordeaux I, thèse sur les pratiques funéraires du Premier âge du Fer en Languedoc occidental et en Roussillon, participe à la fouille et à l’étude des restes humains du dépôt d’armes et de têtes coupées du Cailar (Gard).

LOPEZ BERTRAN Mireia, Chercheur, Université de Valence

Ses recherches portent sur les Phéniciens et les Puniques en Extrême-Occident à travers des programmes de recherches de dimension internationale, elle a publié plusieurs articles concernant les cultes de ces populations.

MARTIN Aurora, Directrice du Musée d’Archéologie de Catalogne-Ullastret

Spécialiste des sociétés ibériques de Catalogne et de l’habitat indigène, elle a publié de nombreux articles et dirigé plusieurs campagnes de fouille, elle est responsable des recherches sur le site archéologique d’Ullastret.

PLANA Rosa, Professeur d’Art et Archéologie du monde grec, Université de Montpellier

Spécialiste de l’occupation du territoire et de l’espace rural, responsable du projet de recherche sur l’espace péri-urbain d’Ullastret qui comprend plusieurs opérations de fouille, ses recherches portent également sur les contacts entre Grecs et Indigènes.

PONS BRUN Enriqueta, Directrice du Musée d’Archéologie de Catalogne-Girone

Spécialiste des sociétés ibériques de Catalogne et des pratiques agricoles, elle a publié de nombreux articles et dirigé plusieurs campagnes de fouille, elle est responsable des recherches sur le site archéologique de Pontos.

RIVALAN André, Doctorant, UMR 5140

Allocataire de recherche-moniteur jusqu’en 2008 pour une thèse sur le mobilier métallique du Premier âge du Fer en Gaule méditerranéenne, il a participé à l’informatisation des typologies méridionales du mobilier non céramique (programme DICOBJET).

ROURE Réjane, Maître de Conférence, Université de Montpellier III / UMR 5140

Responsable scientifique du projet ANR « jeunes chercheurs » PRISME. Après une thèse sur l’historiographie de l’hellénisation du Midi, elle se consacre à l’étude des contacts entre la Méditerranée, la Gaule méditerranéenne et la Gaule continentale. Elle est responsable des fouilles sur le site du Cailar (Gard) et associée à celles menées à Olbia de Provence.

ROUSSEAU Elisabeth, Doctorante, UMR 5607

Termine une thèse en histoire sur la pratique de la tête coupée en Gaule, ce qui l’a amené à prendre part à un certain nombre de nouvelles études anthropologiques sur des découvertes anciennes.

SANCHEZ Corinne, Chargée de recherche, CNRS, UMR 5140

Spécialiste des mobiliers céramiques protohistoriques et romains, de leur production à leur utilisation dans différents contextes, dont des contextes rituels, elle s’intéresse aux dynamiques d’évolution des sociétés méditerranéennes

SANTOS Marta, Archéologue-conservateur, Musée d’Archéologie de Catalogne – Empúries

Ses recherches portent principalement sur les interactions commerciales et culturelles en Méditerranée nord-occidentale, elle appartient à l’équipe de recherche de la colonie phocéenne d’Ampurias.

SERIEYS Maeva, étudiante, 2e année de Master, Université Lyon 2 / Université de Séville

Actuellement en deuxième année de master, installée à Séville, elle travaille sur les rites  guerriers des Celtibères et a participé à de nombreux chantiers de fouille en France et en Espagne.

SOURISSEAU Jean-Christophe, Maître de Conférence, UMR 6573

Ses recherches portent sur la Gaule méditerranéenne, l’Italie et la Sicile, à travers l’étude des amphores et la thématique des échanges notamment à l’époque archaïque ; il participe à l’étude des fouilles de Marseille.

VALENZUELA LAMAS Silvia, Docteur, Université de Barcelone

Archéozoologue, responsable de l’étude des restes fauniques de nombreux sites de la Catalogne, dont les dépôts de faune du site d’Ullastret.

VIVES-FERRANDIZ SANCHEZ Jaime, Conservateur, Musée de Préhistoire de Valence

Spécialiste des échanges et du commerce dans les situations coloniales, notamment en pays valencien, il est impliqué dans divers chantiers de fouilles protohistoriques.

VERDIN Florence, Chargée de Recherche, CNRS, UMR 5607

Spécialiste de l’analyse des territoires protohistoriques, a dirigé différents chantiers de fouille en Provence dont aujourd’hui celle du site de Constantine (Lançon-de-Provence) présentant un sanctuaire monumental.