136e congrès du CTHS, colloque pré-protohistoire : « Faire la guerre, faire la paix » (02-05/05/2011, Perpignan)

Congrès national des sociétés historiques et scientifiques

136e congrès, Perpignan, 2011
Faire la guerre, faire la paix

Colloque pré-protohistoire

Introduction – I. Les stigmates portés sur les ossements humains

I. suite : les stigmates – II. La panoplie du guerrier

II. suite 1 : la panoplie du guerrier

II. suite 2 : la panoplie du guerrier

III. Architectures défensives

III. Architectures défensives suite – Conclusion

Archéologie de la violence et de la guerre dans les sociétés pré et protohistoriques
Pour les périodes pré et protohistoriques, les formes de guerre peuvent être multiples. Plus que la guerre cependant, ce sont les phénomènes de lutte et de violence qui ont été étudiés. L’état de « paix » se caractériserait alors par antithèse comme celui qui ne connaît pas l’une ou l’autre de ces formes de violence. Le congrès pourrait être l’occasion de présenter et discuter les travaux qui ont porté sur la naissance, la poursuite ou l’achèvement de cet état de lutte violente, ou perçu comme tel : les causes, les armes et les tactiques, les formes de combats, les évolutions techniques et culturelles pendant les guerres, leurs conséquences à différents niveaux en temps de paix : l’individu, le groupe, la société, les bâtiments, les productions, les territoires, leur utilisation ou leur aménagement.

Séances

– Séance du 02/05/2011 – 14:00
Présidents :
M. Olivier DUTOUR, professeur des universités, directeur d’études à l’EPHE, laboratoire de paléoanthropologie de l’EPHE
M. Luc WENGLER, professeur à l’université de Perpignan Via Domitia

Ouverture du colloque. M. Claude MORDANT
La question de la guerre dans les sociétés pré- et protohistoriques. M. Luc BARAY
Les cas de violences interindividuelles au Paléolithique inférieur et moyen. M. Bernard VANDERMEERSCH
Les vestiges de cannibalisme sur le site Néolithique ancien de Herxheim (Rhénanie-Palatinat). Indices d’une violence guerrière ?. M. Christian JEUNESSE / M. Bruno BOULESTIN
Manger son ennemi : le cannibalisme préhistorique et la « guerre ». M. Bruno BOULESTIN
Approche anthropo-biologique de la violence dans les sites d’habitat et les sanctuaires : quelques évidences, et beaucoup d’interrogations. M. Henri DUDAY
Un nouvel exemple de « têtes coupées » gauloises. Analyse et interprétation des traces d’origine anthropique sur les restes humains découverts dans l’habitat du Cailar (Gard). Mme Elsa CIESIELSKI / M. Henri DUDAY
Les guerriers gaulois de Ribemont-sur-Ancre. M. Jannick RICARD

– Séance du 03/05/2011 – 09:00
Présidents :
M. Josep Maria FULLOLA PERICOT, professeur de préhistoire à l’Université de Barcelone
M. Thierry JANIN, professeur de protohistoire à l’université Paul Valéry-Montpellier III, UMR 5140 du CNRS

Les morts par arme blanche au haut Moyen Âge : soldats ou victimes ?. Mme Germaine DEPIERRE / M. Denis BOUQUIN
Paléopathologie de la guerre : l’exemple de la campagne de Russie . M. Olivier DUTOUR / Mme Alexandra BUZHILOVA / M. Rimantas JANKAUSKAS
L’archéologie doit-elle s’occuper des corps des disparus de la Grande Guerre, pour quels enjeux et quelles problématiques ? . M. Yves DESFOSSES / M. Alain JACQUES / M. Gilles PRILAUX / M. Michel SIGNOLI
Guerriers des steppes de haute Asie au début du Ier millénaire avant notre ère. M. Jérôme MAGAIL
Traces secondaires ostéologiques et pratiques guerrières chez les peuples d’Asie centrale protohistoriques. M. Julio BENDEZU SARMIENTO
Pratiques guerrières dans les steppes et les oasis de l’Asie centrale au premier millénaire av. J.-C.. M. Henri-Paul FRANCFORT

– Séance du 03/05/2011 – 14:00
Présidents :
M. José GOMEZ DE SOTO, directeur de recherche au CNRS
M. Henri-Paul FRANCFORT, archéologue au CNRS

Premières évidences de violence dans le Néolithique – Chalcolithique du Nord-Est de la péninsule ibérique. / M. ANTONI PALOMO / M. Xavier TERRADAS
L’archerie à la fin du Néolithique/débuts de l’âge du bronze en Europe occidentale : éléments matériels, fonctionnels et archéo-balistiques. Mme Marie DIAS-MEIRINHO
Les artisans au combat à l’âge du bronze. Mme Anne LEHÖERFF
Guerrier et territoire au bronze final et au premier âge du fer : une esquisse pour les Pyrénées méditerranéennes. M. Bernard DEDET / M. Georges MARCHAND
Sépultures de guerrier, sépultures singulières : sépultures de héros ? Les sépultures isolées en Languedoc au premier âge du fer. M. Thierry JANIN
Les panoplies guerrières des populations du sud de la France au début de l’âge du fer : lecture martiale et sociale. M. Alexandre BEYLIER
Les panoplies guerrières au Second âge du fer en Celtique méditerranéenne. M. Benjamin GIRARD
Archers gaulois et archers romains durant la guerre des Gaules: une approche pluridisciplinaire. M. Guillaume RENOUX

– Séance du 04/05/2011 – 08:45
Présidents :
M. Olivier BUCHSENSCHUTZ, directeur de recherches au CNRS
M. Michel ROUX, professeur agrégé d’histoire à l’université de Perpignan Via Domitia

La nécropole de Chaillon « Fonzelles-Maucourt » (Meuse) : une population de guerriers ?. M. Michaël LANDOLT
Un « champ de bataille » celtique : le cas d’un conflit armé daté du IIIe siècle avant J.-C. à Bourguignon-les-Morey (Haute-Saône). Mme Émilie DUBREUCQ
Une archéologie de la guerre du second âge du fer. M. Gérard BATAILLE / Mme Jenny KAURIN / M. Stéphane MARION
Guerre et paix armée à l’âge du fer dans le sud-ouest de la France : témoignages littéraires et expressions archéologiques. M. Philippe GARDES / M. Patrick GEORGES
La violence guerrière dans le monde gaulois à la lecture du récit césarien de la Guerre des Gaules. M. Alain DEYBER
L’idéologie guerrière chez les Gaulois. M. Jean-Louis BRUNAUX
Réflexions autour du mercenariat en Méditerranée occidentale : le cas des Gésates. Mme Sandra PERE-NOGUES

– Séance du 05/05/2011 – 09:00
Présidents :
M. Claude MORDANT, professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Bourgogne, membre de l’UMR Artehis
M. Pierre MORET, directeur de recherche au CNRS

Du défensif à l’ostentatoire : statut des sites fortifiés de hauteur en Normandie au bronze final et au Ier âge du fer. M. Fabien DELRIEU
Quelle lecture des sites fortifiés protohistoriques du Jura à la lumière de fouilles récentes ?. M. Jean-François PININGRE
Le système de fortifications de la résidence princière de Vix (Côte d’Or). M. Philippe DELLA CASA / Mme Ariane BALLMER / M. Bruno CHAUME / M. Dieter MULLER / M. Thomas PERTLEWISER / M. Otto URBAN
Symboles de guerre, manifestations de violence : le cas de la fortification protohistorique de Pech Maho (Sigean, Aude). M. Éric GAILLEDRAT
Prestige ou guerre complexe. La poliorcétique des fortifications ibériques au nord-est de la péninsule ibérique du VIIe au IIIe siècles av J.C.. M. Francisco GRACIA ALONSO
Les destructions brutales des sanctuaires et des monuments votifs protohistoriques dans le Midi de la France. M. Dominique GARCIA

– Séance du 05/05/2011 – 14:00
Présidents :
M. Jean-François PININGRE, conservateur du Patrimoine
M. Henri DUDAY

Muséographier la guerre : le cas des oppida. Mme Béatrice VIGIE / M. Nicolas ROUZEAU
Les fortifications urbaines de l’Arabie du Sud au Ier millénaire avant notre ère et la protohistoire du monde méditerranéen. M. Christian DARLES
Les remparts en pierres taillées en Gaule celtique. M. Stephan FICHTL / M. David LALLEMAND
De Bibrax à Bibracte. La question de la fonctionnalité des remparts gaulois. M. Pierre MORET
César et les Bituriges : la contribution des données archéologiques à l’histoire de la guerre des Gaules. Mme Sophie KRAUSZ
Exegi monumentum aere perennius (Horace, Odes, III, 30) Oppida et citadelles celtiques : défense, prestige et opportunisme. M. Olivier BUCHSENSCHUTZ
Conclusion du colloque. M. Olivier DUTOUR / M. Olivier BUCHSENSCHUTZ / M. Claude MORDANT


Vous aimerez aussi...