Le banquet et ses contextes (fin de l’Age du Bronze – époque augustéenne) – IIème atelier (05/05/2011)

“Le banquet et ses contextes autour de la Méditerranée”

IIe atelier du Programme FABER
La pratique du banquet et des repas communautaires en Gaule et en Italie (fin de l’Age du Bronze-époque augustéenne)
Université de Bourgogne, Dijon, Pôle AAFE, Esplanade Erasme, salle R 02
Jeudi 5 mai 2011

Cet atelier international s’inscrit dans un cycle de rencontres organisées à l’Université de Bourgogne dans le cadre du programme de recherche financé par le Conseil Régional : Programme FABER sur les pratiques de commensalité dans les mondes méditerranéens et en Europe celtique continentale.

L’ambition de ce programme de recherche est de favoriser une vision d’ensemble des évolutions sociales et culturelles des pratiques du banquet et des repas communautaires (fin de l’Age du Bronze-époque augustéenne), appuyée sur des études de cas solides.

Notre approche est de croiser les recherches menées dans les mondes méditerranéens et l’Europe celtique continentale grâce au concours de chercheurs venus de divers horizons et aux liens noués avec les spécialistes de ces deux grands espaces géographiques.

Le premier atelier a eu lieu le jeudi 9 décembre 2010 et a été axé sur les contacts entre les mondes italique, étrusque, péri-alpin et celtique.

Le deuxième atelier aura lieu le jeudi 5 mai 2011. L’accent sera mis sur les contextes : lieux de culte, lieux de pouvoir, contextes privés/publics… C’est d’ailleurs l’esprit général du projet dont cette proposition d’atelier est issue : Le banquet et ses contextes autour de la Méditerranée (fin de l’Age du Bronze-époque augustéenne).

Les rencontres donneront lieu à une publication liée au thème.

Intervenants :

Philippe BARRAL (Université de Franche-Comté, UMR 6249 – Laboratoire Chrono-environnement),
Michel BATS (CNRS, UMR 5140 – Archéologie des Sociétés Méditerranéennes, Lattes),
Aldo BORLENGHI (Université de Bourgogne/Università di Roma),
Thomas BRISART (Université Libre de Bruxelles),
Fabienne COUDIN (CNRS, USR 3155 – Institut de Recherche sur l’Architecture Antique),
Roland ETIENNE (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne),
Erich KISTLER (Leopold-Franzens-Universität Innsbruck),
Matthieu POUX (Université Lumière Lyon 2),
Fernando QUESADA SANZ (Universidad Autónoma de Madrid),
Elisabeth RABEISEN (Université de Bourgogne, UMR 5594 – Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés),
Catherine SAINT-PIERRE (CNRS, UMR 8210 – Anthropologie et Histoire des Mondes Antiques, Paris),
Annapaola ZACCARIA RUGGIU (Università Ca’ Foscari, Venise),
Julien ZURBACH (Ecole Normale Supérieure, Paris)

Contact :

Arianna Esposito : arianna.esposito@u-bourgogne.fr


Vous aimerez aussi...